Revue de presse

Anna Sørensen - Silent Night, Opéra de Montréal, mai 2015

"Marianne Fiset incarne une frémissante Anna Sørensen, dont le « Dona nobis pacem » de la fin du premier acte constitue un des moments les plus émouvants de la soirée."
Louis Bilodeau, Avant-Scène Opéra, 17/05/2015

" Anna Sorensen [...] is sung with astounding poise and beauty of tone by soprano Marianne Fiset. She rides the exposed tessitura of the first act prayer – and everything else for that matter – with a rarely encountered vocal ease and opulence. Fiset has gained considerable confidence, aplomb and dramatic purpose since her last appearance here. "
Richard Turp, Bachtrack, 17/05/2015

" Dans le rôle d’Anna Sørensen, elle chante a capella un Dona nobis pacem où elle est tout simplement sublime. Rares sont les chanteurs d’opéra qui parviennent à toucher les gens par leur voix seule. Dans une salle Wilfrid-Pelletier en silence complet, elle entonna cet air sorti tout droit du paradis."
Marc-Olivier Laramé, La Scena Musicale, 20/05/2015

" Marianne Fiset [...] sings the only showpiece aria, a haunting and exquisitely simple prayer."
Lev Bratishenko, Toronto Musical, 20/05/2015

" Des interprètes, nous retiendrons la lumineuse Marianne Fiset (Anna Sorensen), quel éclat [...] du grand art! "
Christophe Rodriguez, Journal de Montréal, 17/05/2015

" Marianne Fiset en Anna Sørensen, ange des champs de bataille et amoureuse prête à tout pour ne pas être séparée du ténor Nikolaus Sprink (tout aussi excellent Joseph Kaiser), convainc du début à la fin."
Lucie Renaud, Clavier bien tempéré, 18/05/2015

" After being reunited to entertain at a party thrown by the German crown prince, Sørensen, sung with deep conviction as well as beauty by Montreal soprano Marianne Fiset, becomes an integral part of the story. "
Jim Lowe, The Time Argus, 19/05/2015

" Les deux grands moments de Silent Night sont les plus sobres : le « Donna nobis pacem » [chanté par Marianne Fiset] de la messe de minuit (fin de l’acte I) et le départ en train des Allemands pour le front de l’Est au son de la ritournelle écossaise jouée à l’harmonica (fin de l’opéra). "
Christophe Huss, Le Devoir, 19/05/2015

" De la distribution se distinguent le ténor Joseph Kaiser et la soprano Marianne Fiset en chanteurs allemands. "
Claude Gingras, La Presse, 18/05/2015

" Le dernier opéra de la saison de l'Opéra de Montréal avec une Marianne Fiset époustouflante. "
Sarah Laou, L'outarde libérée, 19/05/2015

Donna Elvira - Don Giovanni, Opéra de Tours et Opéra de Reims, octobre-novembre 2013

" La Donna Elvira de Marianne Fiset fait irruption comme un coup de tonnerre dans un ciel d’été. Son soprano à la fois clair et charnu est un instrument idéal pour la virulence acharnée de l’épouse abandonnée. "
ODB-opera.com, 10/11/2013

" Belle tenue de l'Elvira de Marianne Fiset, dotée de remarquables aigus qui émerveillent dans le redoutable Mi tradi du 2ième acte. "
Francis Albou, Union Presse, 21/10/2013

" Dans le rôle d’Elvira, la soprano québécoise Marianne Fiset [...] brûle les planches, notamment dans l’air «In quali eccessi», couronné d’aigus sûrs et percutants. "
Emmanuel Andrieu, concertonet.com, 10/11/2013

" La Donna Elvira de Marianne Fiset provoque la surprise au cours de la représentation. Alors que la soirée la voit passer, très bien chantante mais un peu effacée, sa grande scène « In quali eccessi » la trouve transfigurée, notamment dans un extraordinaire récitatif. Soudain, son personnage semble enfin se dresser, femme fière et emplie de tendresse ; la chanteuse se fait musicienne et tragédienne, les mots se remplissent d’affects, l’émotion affleure d’un coup, les silences deviennent lourds de douleur, dans une soudaine incarnation bouleversante. Le chef, complice de cet instant de grand théâtre musical, semble lui aussi faire de cette scène une parenthèse dans l’œuvre et un moment particulièrement puissant du drame, tant il ralentit soudain son tempo, cisèle lentement les mélismes aux cordes et suspend un instant le temps, tant dans l’action sur scène que dans la salle. "
Nicolas Grienenberger, classiquenews.com, 12/10/2013

Manon - Manon, Opéra de Montréal, May 2013

" D’emblée, Marianne Fiset est l’une des grandes Manon du moment. Elle en a les moyens, la plénitude vocale se double d’un tempérament théâtral affirmé. Un modèle de chant. Elle possède la pointure idéale dans tous les méandres que comprend ce rôle plus périlleux qu’il n’y paraît. "
Jacques Hétu, Resmusica, 22/05/2013

" She evolved from an innocent young thing to a weary, world-wise coquette with unerring and disarming facility, and sang with equal distinction. If her opening “Je suis encore toute étourdie” had all the required sense of juvenile wonder, her “Adieu notre petite table” was as poignant as her “Je marche sur tous les chemins” was carefree. The Saint-Sulpice duet revealed a dramatic thrust and seductive undercurrent that made her death scene even more palpable and moving. [...] The voice spun with ease and distinctive beauty, with liquid line and plush phrasing and an admirable control of both expressive colours and dynamic range. "
Richard Turp, Bachtrack, 21/05/2013

" Marianne Fiset adjusted her soprano to meet the alternately sparking and lyrical demands of the title role and acted with enough depth and conviction to make her flip-flopping between luxury and love seem tragic rather than trivial. "
Arthur Kaptainis, The Gazette, 19/05/2013

" Sa prestation est remarquable. Elle joue Manon avec une intelligente subtilité. "
Claude Gingras, La Presse, 19/05/2013

Mimi - La Bohème, Opera Tampa, March 2013

" Throughout La Boheme, the saving grace was Marianne Fiset as Mimi, who gets the love story under way when she knocks on the door to ask Rodolfo to light her candle. Fiset's innocent, doomed seamstress was already ill when she made her entrance, falling to the floor in front of Marcello's easel, but her lyric soprano carried well, and she was a fetching actor. [...] Fiset is a standout in the Opera Tampa production. "
John Fleming, Tampa Bay Times, 08/03/2013

Lalla Roukh - Lalla Roukh, Opera Lafayette, January 2013

" Marianne Fiset sang the title role with a glowing, well-supported soprano that brought out the Jane Austen-like independence and likability of her character. "
Corinna da Fonseca-Wollheim, New York Times, 02/03/2013

Verdi Requiem, Nordwestdeutsche Philharmonie, novembre 2012

" Die Kanadierin Marianne Fiset verfügte über eine lyrisch bestimmte Stimme mit außergewöhnlicher Schönheit, die klar und deutlich bis ins kleinste Detail im gesamten Kirchenraum die Zuhörer bewegte."
La soprano canadienne Marianne Fiset possède une voix lyrique d'une beauté exceptionnelle, dont la clarté et l'attention portée aux plus petits détails ont touchés le public dans chaque coin de l'église.
Engels Von Axel, Westfälische Nachrichten, 19/11/2012

" Sopran Marianne Fiset und Mezzosopran Susan MacLean zelebrierten im „Recordare“ große Oper [...] Großartig das „Libera me“ mit Marianne Fiset und Chor."
La soprano Marianne Fiset et la mezzosoprano Susan MacLean brillèrent dans le Recordare, grand opéra [..] Coup de coeur au Libera me de Marianne Fiset et du choeur.
Günter Moseler, Münster Feuilleton, 19/11/2912

Mimi - La Bohème, Vancouver Opera, octobre 2012

" Marianne Fiset’s Mimi is unquestionably the star performance of the night. The facility with which Fiset modulates her voice and the amount of clarity and depth she brings to her characterization of Mimi are disarming. [...] Her voice softens without losing its tone when her illness is foregrounded, and it quavers with despair as she mourns Rodolfo’s waning affection during the third Act. The amount of control Fiset has over the dynamics of her voice is amazing. "
Arman Kasemi, Vancouver Weekly, 28/10/2012

" Fiset has proved herself in the role before, and brings a very deep understanding of her character to this particular production. Her voice is rich in mid-range, with more brightness at the top; her glory is her ability to maintain intensity during the dangerously quiet moments in the score. "
David Gordon Duke, Vancouver Sun, 22/10/2012

" Marianne Fiset’s Mimi outshines Rodolfo in the first two acts, with her lustrous soprano and aching softer moments. Her third-act goodbye is a highlight, luminous but restrained; her consumption doesn't "consume" the performance. "
Janet Smith, The GeorgiaStraight, 21/10/2012

" Of course, it would be hard not to fall in love with Marianne Fiset’s Mimi. She has a full lyric soprano, so she has no issue with being heard in the ensembles in act 2 and the quartet in act 4. However, she is equally adept at singing softly, and in fact took some shocking risks with pianissimo singing that ultimately paid off."
Kevin Ng, nonpiudifiori.wordpress.com, 23/10/2012

Mimi - La Bohème, Calgary Opera, avril 2012

"Heading the list is Marianne Fiset as the production's Mimi in her debut with the company. Fiset is somewhat petite, and easily inhabits the dramatic space of Mimi's character, with its simplicity, charm, and innate attractiveness. Vocally, she has just the right weight of voice and timbre, her singing fresh-voiced and sweet, but also fully equal to the incipiently dramatic side of the role. Her famous first-act aria was cleanly and eloquently sung, and she was, if anything, still better in the more passionate music of the wonderful third act. She was given a very warm reception by the first night audience, which was evidently captivated and moved by her performance. "
Kenneth Delong, The Calgary Herald, 23/04/2012

"Fiset as Mimi is utterly captivating. Always veering towards the fragile nature of her character, her singing has a warm sweetness that is only made sweeter by the power of her voice. There is something I call a “close your eye moment “– when the voice is so moving that you have to shut your eyes for a second to let your brain truly taste it, and I had several listening to Fiset."
Jessica Goldman, www.applause-meter.com - review guide to Calgary's performing arts scene, 23/04/2012

"Fiset glides effortlessly into Mimi’s high notes and holds them so they have maximum effect on the listener. She looks tiny and frail which is essential seeing she succumbs to consumption."
Louis Hobson, Calgary Sun, 24/04/2012

Manon - Manon, Opéra National de Paris, février 2012

"Marianne Fiset brilliantly won over an exacting Parisian audience. [...] Fiset's entrance, wide eyed and fresh, was the first good news of the evening. She immediately impressed with her style, [...] there is something in the shimmering quality of this youthful voice that makes one think of Ileana Cotrubas."
Opera Canada, Summer 2012

"La soprano canadienne Marianne Fiset est une adorable Manon, fraiche, pulpeuse et sensible, qui soutient sans faillir la comparaison avec Natalie Dessay. [...] Il est au moins un pari qu'il est en passe de réussir (Nicolas Joel) : celui de donner leur chance à de jeunes voix, et de faire entendre à son public en avant-première les stars de demain!"
Catherine Scoller, Opéra Magazine, avril 2012

"Si la sensualité et la tendresse manquaient cruellement durant les représentations précédentes, le chant lumineux du ténor français, Jean-François Borras, auquel répondait la fraîcheur de celui de Marianne Fiset, les faisaient naître tout naturellement.[..] Pour l'heure, constatons que l'interprétation authentique des deux jeunes chanteurs [...] nous a permis de goûter, en dépit de toutes les incongruités, le charme intemporel, riant et grave du chef-d'œuvre de Massenet."
Brigitte Cormier, Forum Opera, 11/02/2012

"Natalie Dessay souffrante, Marianne Fiset (titulaire sur la fin de production) la remplaçait. Je ne vais pas m’en plaindre parce que j’ai adoré sa prestation !!! Voix très belle, aérienne sans être trop éthérée. [...] Il faudra qu’elle revienne absolument!"
J. Gaériel, operagot.com, 02/02/2012

"Marianne Fiset is a delicate, engaging Manon. [...] Fiset is more than admirable!"
Simon Parris, simonparrismaninchair.wordpress.com, 05/02/2012

"La défection de Natalie Dessay m'aura permis de découvrir une chanteuse prometteuse : Marianne Fiset - belle Manon juvénile à souhait : une artiste que j'espère réentendre."
M. Monfort, classikforumactif.com, 06/02/2012

Malwyna - Der Vampyr, Festival International de Lanaudière, juillet 2011

"Chez les trois victimes du vampire, première mention à Marianne Fiset. À une voix parfaitement conduite s'ajoutait la souplesse avec laquelle sa Malwina passa de la plus grande joie en retrouvant celui qu'elle aime à la plus grande tristesse en apprenant de son père qu'elle doit en épouser un autre."
Claude Gingras, La Presse, 31/07/2011

"S'agissant du Vampire, opéra si typique du romantisme germanique, Addis, Antoun, Fiset, Pomakov, Paulin auraient leur place sur n'importe quelle scène européenne"
Christophe Huss, Le Devoir, 01/08/2011

Mimi - La Bohème, Opéra de Montréal, mai 2011

"Mimi est le personnage central de La Bohème et Marianne Fiset, très en voix et pleinement identifiée au rôle, est incontestablement l'héroïne du spectacle. Cette Mimi à la fois simple, intense et vraie projette une voix toujours belle et étonnamment puissante."
Claude Gingras, La Presse, 22/05/2011

"Marianne Fiset’s elegant, luscious soprano was a perfect fit for her colorfully and imaginatively realized Mimì. In Acts 3 and 4 she shone with her surefooted pacing and dramatic sensibility in the duets with Etienne Dupuis (Marcello) and Antoine Bélanger (Rodolfo). [...] She has a bright career in store."
Earl Arthur Love, ConcertoNet.com, 21/05/2011

"... little can dampen a performance of La Bohème when you have a great Mimi in soprano Marianne Fiset, singing the role for the third time. Her clear, soaring voice and beautiful legato gave goosebump moments from Si, mi chiamano Mimi to her touching Act III and IV scenes."
Wah Keung Chan, The Gazette, 23/05/2011

"Terminons en mentionnant le travail sublime de Marianne Fiset, qui a su incarner Mimi avec vulnérabilité, douceur et bonté, tout en réussissant à marier ses prouesses vocales à un travail émotif qui nous laisse les larmes aux yeux à la toute fin de spectacle."
Samuel Larochelle, patwhite.com, 23/05/2011

"Une Mimi idéale. Marianne Fiset est sublime dans ce rôle. [...] Elle requiert les qualités essentielles qui font les excellentes Mimi. Elle en a la simplicité émouvante, la jeunesse frémissante, la spontanéité... "
Jacques Hétu, Resmusica.com, 24/05/2011

"Marianne Fiset, avec émotion et assurance, n'a pas de mal à nous faire percevoir qu'elle est de taille. Le rôle lui va comme un gant."
Christophe Huss, Le Devoir, 24/05/2011

"Marianne Fiset as Mimi was absolutely excellent. She is a very good actor and has a soaring voice one always heard no matter what she sang."
Richard Burnett, thecharleboispost.com, 24/05/2011

"Marianne Fiset spoils the audience with her beautifully controlled soprano which conveys both fragility and playfulness in her character-defining “Mi Chiamano Mimi,” and is lovable as the tragically-fated Mimi."
Rebecca Ugolini, The Concordian, 27/05/2011

Donna Elvira - Don Giovanni, Opéra de Marseille, avril 2011

"Marianne Fiset [...] compose tout au long de la représentation une Elvira nuancée, dont elle fait percevoir l’évolution aussi bien par le jeu que par le chant – très beau « Mi tradi »."
Maurice Salles, ForumOpera.com, 12/04/2011

" La vivacité du tempo donnera aussi une allure aérienne mais implacable à l’air, haletant, fiévreux d’une Elvire bouleversante Marianne Fiset, vertige de l'amour et de la haine, aux vocalises mystiques [...] "
Benito Pelegrin, classiquenews.com, 17/04/2011

Lauretta - Gianni Schicchi, Opéra de Montréal, septembre 2009

“Fiset's voice just blooms. […]Marianne Fiset just gave the vocal highlight with her O mio babbino caro.”
Wah Keung Chan, LaScena Musicale live on Twitter, 03/10/09

« Marianne Fiset est inoubliable en Lauretta avec un O mio babbino d’anthologie. »
Jacques Hétu, ResMusica.com, 29/09/09

« Marianne Fiset a reçu des vivats pour son impeccable O mio babbino caro. »
Christophe Huss, Le Devoir, 28/09/09

« Marianne Fiset et Marie-Nicole Lemieux sont particulièrement à l’aise et mises en valeur dans leur rôle respectif. »
Guillaume Lambert, MontréalExpress, 28/09/09

« Marianne Fiset chanta à ravir le seul air connu du petit opéra de Puccini. »
Claude Gingras, La Presse, 28/09/09

“The voices of the lovers Lauretta (the girlish and lyrical Marianne Fiset) and Rinuccio (the clarion tenor Antoine Bélanger) always stand out in this comedy…”
Arthur Kaptainis, The Gazette, 28/09/09

« Et on applaudit la jeune soprano Marianne Fiset (Lauretta) et l’alto Marie-Nicole Lemieux (Zita). Deux grandes voix d’ici à n’en point douter. »
Alain Brunet, Cyberpresse Blogue, 26/09/09

« Marianne Fiset fait un début réussi à l’Opéra de Montréal dans le rôle de Lauretta. Quand elle entonne le célèbre O mio babbino caro, un frisson traverse la salle. »
Pierre Cayouette, L’Actualité Blogue, 26/09/09

Ophélie, ATMA Classique, avril 2010

« Les interprètes font preuve ici d'une agréable finesse et d'une complicité palpable. Marianne Fiset est particulièrement à l'aise dans ce répertoire et la beauté de son timbre est des plus charmantes »
Éric Champagne, La Scena Musicale, 05/2010

“To say that the young soprano burst onto the scene is to understate it. [...] On her ATMA disc, Fiset lets her voice shine - literally.”
Robert Tomas, The Whole Note, 05/2010

Melodiya, Analekta Inc, avril 2009

« Avec Tatiana (Scène de la lettre) elle est sublime de concentration et de projection, toute la rêverie et l’angoisse des premiers émois sont présentes dans cette interprétation sur le souffle. Un seul mot : divin! À quand les grandes héroïnes russes […] idéales pour cette voix aux couleurs chatoyantes. »
B. N., Codaex France - Péché de classique #87, 09/09

« Une voix riche, sombre, très « russe » par l’accent et le velouté nostalgiques, apte à rendre toutes les nuances de ces airs : rêve, angoisse, emportement, sensualité capiteuse, délires de beauté et de malheur. Une révélation, que cette jeune chanteuse […] qui mérite une large reconnaissance. »
Dominique Fernandez, Classica (France), juillet/août 2009

“A fundamentally lyric soprano sound with a rare depth of colour to it, and an artist with a beautiful, natural legato and a strong sense of line.”
John Woods, MusicalCriticism.com, 25/08/2009

« Elle est impressionnante, cette Marianne Fiset, lancée par son Grand Prix au Concours musical international de Montréal il y a deux ans. La soprano de 30 ans, originaire de Québec, chante avec une maturité que pourraient lui envier des artistes plus aguerris. Sa voix, d'un timbre et d'une fluidité remarquables, navigue dans de multiples nuances, reflétant une rare intelligence des textes. Autant elle sait être puissante, autant elle est capable de pianissimi superbement dosés. »
Ralph Boncy, L'Actualité (Montréal), 06/2009

“Fiset's pure, clear, silvery lyric soprano is a pleasure to the ear. [...] Tatiana's long scena fits Fiset's voice like a glove, ans she sings it with gleaming tone and plenty of expression.”
Joseph So, La Scena Musicale (Canada), 06/2009

Festival Vancouver, août 2008

“… the highlight was Fiset Depuis le jour[…]. This was rapturous singing, magically pure and quiet …]”
Lloyd Pykk, Vancouver Sun (Vancouver), 06/08/2008