" La soprano canadienne Marianne Fiset est une adorable Manon, fraiche, pulpeuse et sensible "
Opéra Magazine

" Marianne Fiset sang the title role with a glowing, well-supported soprano that brought out the Jane Austen-like independence and likability of her character. "
New York Times

Reconnue tant pour la riche beauté de sa voix que pour sa présence scénique charismatique, la soprano Marianne Fiset est l'une des artistes lyriques canadiennes les plus en demande. Récipiendaire en mai 2007 du Premier Grand Prix du Concours Musical International de Montréal de même que de quatre autres prix dont celui du Public, elle reçoit en 2008 le Prix Opus de la Découverte de l’Année et est nommée Jeune Soliste par les Radios Francophones Publiques (France - Suisse-Romande - Belgique - Canada). Continuant d’accumuler les succès, elle se voit octroyer le titre de Révélation Radio-Canada Musique en 2009. Plus récemment, ses interprétations de Manon (Manon) à l’Opéra National de Paris Bastille, de Mimi (La Bohème), de Micaëla (Carmen) et de Donna Elvira (Don Giovanni) lui ont valu l’éloge autant du public que des critiques.

La carrière de Marianne Fiset l’a jusqu’à maintenant menée sur les scènes de l’Opéra National de Paris, de l’Opéra Municipal de Marseille, de Washington, de Tampa, de Montréal, de Victoria, de Wuppertal, de Reims et de Tours. En concert, Marianne Fiset a entre autre chanté La vierge dans l'oratorio Jeanne d'Arc au bûcher avec l'Orchestre symphonique de Montréal dirigé par Kent Nagano, la 9ième symphonie de Beethoven avec le Toronto Symphony Orchestra, Shéhérazade de Ravel et la 4ième symphonie de Mahler avec l’Orquestra Sinfonica Madrid, le Stabat Mater de Dvorak avec l’Orchestre symphonique de Tours, les Nuits d’été de Berlioz et Pulcinella de Stravinsky avec l’Orchestre Métropolitain, dirigé par Yannick Nézet-Séguin. Elle s’est aussi produite au Festival Vancouver, au Festival International du Domaine Forget, au Festival International de Lanaudière, ainsi qu’avec les Violons du Roy, en plus de donner des récitals à Londres, Paris, Bruxelles, Genève, Vancouver, Montréal et Québec.

Sur disque, on peut entendre Marianne Fiset au sein d’un trio de musique de chambre dans Ophélie, une collection de mélodies françaises et allemandes pour soprano, cor français (Louis-Philippe Marsolais) et piano (Michael MacMahon) sous étiquette ATMA Classique, ainsi qu’en solo sur un disque éponyme et sur Melodiya, tous deux enregistrés pour Analekta avec la pianiste Marie-Ève Scarfone. Un enregistrement du rare opéra Lalla Roukh de Félicien David dans lequel elle tient le rôle-titre est disponible sous l'étiquette Naxos.